Obtenir Adobe Flash Player <h1>conservatoire national d'escrime ancienne</h1> <h2>escrime artistique et spectacle</h2> <h5>National, vendée, Blois, apremont, escrime/h5> <h5>Julien Pennanec'h Graphiste web designer RENNES</h5> <p>&nbsp;</p> <h2>Le Conservatoire National d'Escrime Ancienne à été créé en septembre 2004, à l'initiative de Michel Palvadeau , son Maître d'armes ,  de Laurent Tixier son Président et directeur artistique, et avec l'appui de l'Académie d'Armes de France et de la FFE . Ce conservatoire prends ses racines dans le « Conservatoire Régional d'Escrime Ancienne de théâtre et de Studio » des Sables d'Olonne, créé en 1985 par Maître Henri Daniau. le CNEA se donne les moyens nécessaires  pour étudier, promouvoir, et développer  l'escrime ancienne et artistique en France.  Outre l'enseignement, Le CNEA est un centre de recherche et de documentation historique. Son équipe collecte et étudie des documents propres à approfondir la connaissance des pratiques  anciennes de l'escrime aux différentes armes . Ces ressources, à terme, seront mises à la disposition de ses adhérents . Aussi bien ouvert aux associations et amateurs qu'au compagnies de théâtre et comédiens professionnels, en France ou à l'étranger, ce premier conservatoire français d'escrime ancienne a pour vocation de former des escrimeurs , amateurs ou professionnels du spectacle oeuvrant pour la défense et la promotion de « la belle escrime » .</h2> <h4>Centre de formation à l'Escrime unique en son genre, Le CNEA dispense des stages et ouverts à tous, débutants comme confirmés, particuliers comme structures, amateurs comme professionnels. Si son implantation en Vendée lui permet une mensualisation de ses stages, le rayonnement du Conservatoire est national comme en témoignent l'organisation de formations ponctuelles partout en France et l'origine géographique tant des participants que des enseignants. Chaque journée de formation s'organise autour d'un thème, lequel induit l'utilisation d'une arme particulière et d'une technique singulière ; et cela grâce à la diversité des intervenants (Enseignement de l'escrime à deux armes par le Maître Michel Palvadeau, Organisation de stages sous l'égide du Maître Claude Carliez, formations à l'escrime médiévale par Francis Rameaux…). L'accès à ces stages étant volontairement ouvert au plus grand nombre, le Conservatoire entretient et développe année après année une collection d'armes et de matériel d'escrime à destination des stagiaires. À cet enseignement pratique, le Conservatoire ajoute une dimension plus théorique en publiant par exemple des supports pédagogiques à destination des escrimeurs comme le « Guide pratique d'Escrime Artistique » écrit par Michel Palvadeau.   La qualité et la diversité de l'enseignement offert par le Conservatoire fait aujourd'hui de lui la structure la primée en sa catégorie tant à l'échelle nationale qu'internationale ; son Maître d'armes –Michel Palvadeau- ayant été honoré bien au-delà des frontières françaises.</h4> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <h2>FORMATION</h2> <h4>Nécessairement, le Conservatoire a pour objectif de présenter au public le travail de ses élèves. C'est pourquoi des projets ambitieux sont mis en place chaque année dans des lieux prestigieux, à la fois pour la vulgarisation de cet Art mais aussi pour donner à chacun une motivation certaine. Depuis 2005, les équipes du Conservatoire investissent de nombreux lieux historiques comme le Château de Blois, Apremont,… et y produisent de nombreux spectacles tels que « 1577 » ou « Vinaigrette et Pousse-Rapière ». Ces manifestations sont l'occasion, année après année, de professionnaliser un nombre toujours croissant d'adhérents au CNEA. Devenu créateur d'emploi, le CNEA s'illustre désormais dans la création de spectacles d'arts-croisés ; « Maîtres Sonneurs et Maitres d'Armes » – présenté notamment au Festival Off d'Avignon en 2005 « Les trois Mousquetaires » « 1610 - la Taverne » Ces créations sont le fruit de la colaboration du CNEA et de la production DIAPASON. En savoir plus sur les spectacles : http://www.cnea-blog.fr/ </h4> </noemebed> </div> </body> </html>